L’accord  a été signé le 20 décembre par l’ensemble des Organisations syndicales et organisations professionnelles :

En attendant son extension  nous devons être vigilants pour que les signataires respectent leurs signatures.

Malgré les manœuvres du cercle de la sécurité

(SECURITAS, SERIS, PROSEGUR, GORON, ICTS, FIDUCIAL)
L’ensemble des organisations syndicales a tenue front aux jérémiades du grand patronat qui ne veut rien lâcher comme pour la NAO.

Le smic  augmente de 1.24 % , alors que  nos salaires depuis plus de 10 ans ont perdu plus de 100 euros .

La  CGT  nous exigeons des salaires à la hauteur, d’une profession qui a la responsabilité de la protection des biens et des personnes.

Alors  que le ministre de l’intérieur projette de généralisé, l’armement des agents de surveillance, alors  que bons nombre  de missions régalienne de l’état son transféré à la sécurité, la sureté aéroportuaire, la sureté portuaire, nucléaire etc….

Des employeurs indignes d’une profession qui souhaite être reconnue, ils ne cherchent qu’une seule chose augmenté leur marge.

Au détriment de la qualité en instaurant une concurrence basée sur le dumping des salaires, preuve en est.

Ils veulent supprimer les coefficients 120 et 130 .en mettant par terre nos classifications et les métiers repères : C’est inacceptable !

Pourquoi les entreprises comme SAMSIC ONET CHALLENCIN ATHALIAN qui font du nettoyage  payent leur salarié du ménage à 25 % pour les nuits et 100 % pour le dimanche

Et sous payent  ceux de la sécurité ?

Pourquoi les agents de sécurité ont 10 jours de carences pour maladie :

UNE HONTE !
Pour la CGT  NOUS EXIGEONS UN SALAIRE DE 1800 EUROS AU COEF 120.
Pour une profession prise au sérieux  25 % pour les nuits 100 % pour les dimanches travaillés.